Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants > Une avancée dans l’étude des réactions thermonucléaires, source d’énergie des étoiles et du soleil !

Une avancée dans l’étude des réactions thermonucléaires, source d’énergie des étoiles et du soleil !

Dans une étude utilisant des méthodes ab initio et interactions fondamentales entre protons et neutrons, nous avons pu vérifier une hypothèse de travail vieille de 50 ans permettant d’améliorer le rendement des réacteurs thermonucléaires du futur. Maîtriser l’énergie des étoiles est une quête qui se passe entre autres à ITER, en France. On s’y est donné pour but de générer de l’énergie à partir de la fusion du deutérium (D) et tritium (T). Les propriétés de l’infiniment petit peuvent être exploitées ; ainsi le rendement de la réaction (D+T -> n+4He) est exalté ( 50%) simplement en alignant le spin des réactants.

Ce travail, publié dans Nature Communications, confirme cette hypothèse et contribue à enri-chir nos connaissances en ce qui concerne les données nucléaires à partir de résultats de recherches fondamentales. Ceci permettra une meilleure compréhension de la fusion DT dans un plasma, et plus généralement des réactions nucléaires de bases énergies qui comme pour DT interviennent dans la nucléosynthèse des éléments. L’IPN d’Orsay et le CSNSM sont for-tement impliqués dans l’étude de ces sujets.

G. Hupin (IPNO), S. Quaglioni (LLNL) et P. Navrátil (TRIUMF)

Voir en ligne : https://www.nature.com/articles/s41...


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9