Retour haut de page

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Séminaires

« septembre 2017 »
L M M J V S D
28 29 30 31 1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 1

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Division Instrumentation et Informatique > R&D Détecteurs > Projets du service RDD > TETRA

Tetra 1

TETRA

Détecteurs 4 Pi à neutrons

Tetra 5
 
TETRA est un détecteur 3He qui sont les seuls détecteurs à neutrons n’ayant pas de seuil en énergie pour la détection. Ils permettent de plus de couvrir pratiquement 4p sr et offrent donc une excellente efficacité de détection (plus de 60% avec TETRA) des neutrons retardés beta (faible énergie, faible taux de production des émetteurs). Ils sont donc les outils de choix pour les mesures de probabilités d’émission neutron retardée.
 
Le Détecteur Tetra
Tetra 1

Le détecteur est composé de 90 tubes remplis de gaz 3He de 500 mm, chacun accolé à un photomultiplicateur. Ils sont enrobés dans un bloc en Polyéthylène PEHD 1000 (environ 9 200 000 g / mol), le tout enveloppé par un blindage de 150 mm en Polyéthylène boré à 5%.

Il est inséré le long de l’axe du faisceau de TETRA un dispositif de collection sur une bande déroulante en aluminium et un détecteur HPGe, ainsi que perpendiculairement au faisceau un détecteur 4πβ relié à un scintillateur par un guide de lumière. L’assemblage des plaques de polyéthylène représente la structure du détecteur et s’ouvre en deux parties. TETRA nécessite un dérouleur de bande, celui de l’IPHC sera utilisé en attendant la fabrication d’un nouveau dérouleur de type PARRNe

 
TETRA sur la ligne BEDO
Tetra 2

TETRA sur BEDO 1

Tetra 3

Tetra sur BEDO 2

TETRA a été installé initialement sur la ligne BEDO ce qui nécessitait le démontage des détecteurs germaniums et de leurs détecteurs auxiliaires (plastiques et BGO) ainsi que du détecteur beta de BEDO et leur décablage pour lui laisser la place. Maintenir le détecteur TETRA en position permanente permettra de minimiser les manipulations des petits CLOVERs installés sur BEDO qui sont des détecteurs fragiles.

 

 
Ligne TETRA
  Tetra 4

Implantation de TETRA 1

Tetra 5

Ligne TETRA 1

TETRA sera installé auprès du séparateur PARRNe, sur la ligne de faisceau à 45°, en ligne droite au travers du déviateur à 60°. Il pourra ainsi être utilisé à tout moment dans des conditions de réglages toujours identiques et optimisées sans perte de temps de faisceau. On pourra au cours d’une même expérience mesurer les décroissances beta-gamma des sources tout en mesurant les émissions neutrons beta-retardées.
 
Contexte international
 Le détecteur TETRA appartient au FLNR Dubna. Il est mis à disposition à ALTO au travers d’une collaboration de longue durée IPN-FLNR, soutenue sans faille depuis près de six ans au travers de PICS et de la collaboration IN2P3-JINR. Il est installé sur ALTO jusqu’à l’arrivée de DESIR (Désintégration, Excitation et Stockage d’Ions Radioactifs) sur SPIRAL2.
 

Contact  : L. Vatrinet

Publications et rapports :

Liens :


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9