Retour haut de page

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Astrophysique > Astrochimie > Reconnaissance de forme sur les signaux de courant issu de détecteurs silicium

Reconnaissance de forme sur les signaux de courant issu de détecteurs silicium

Reconnaissance de forme sur les signaux de courant issu de détecteurs silicium

Le nombre de charge créées et collectées lors de l’arrêt d’une particule chargée dans un détecteur silicium est proportionnel à l’énergie cinétique de la particule. La forme de l’impulsion de courant contenant ces charges reflète quand à elle la nature de la particule : masse et numéro atomique pour les ions atomique, masse, numéro atomique et état de fragmentation pour les agrégats et les molécules. Ainsi nos expériences sont capables d’identifier toutes les partitions de fragmentation d’un ensemble atomique.

 


Représentation bidimensionnelle de l’ensemble des événements de la fragmentation d’un C3H2 en fragments neutres ( mesure inclusive). En abscisse est reportée la charge totale et en ordonnée la valeur crête de l’impulsion de courant des événements.

Les barrières de surface sont réalisées à partir de silicium épitaxie de forte résistivité par le service détecteur semi-conducteurdu laboratoire. Elles sont équipées de deux préamplificateurs conçus par le Service d’Électronique Physique de l’IPN. Les préamplificateurs sont connectés aux deux faces du détecteur. Ils permettent de réaliser à la fois un échantillonnage rapide du signal et une mesure de la charge de qualité spectroscopique.


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9