Retour haut de page

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Séminaires

« juillet 2017 »
L M M J V S D
26 27 28 29 30 1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31 1 2 3 4 5 6

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Simulations > Radioprotection dosimétrie : SPR

Radioprotection dosimétrie : SPR


Dans le domaine de la radioprotection / dosimétrie, l’utilisation d’outils de simulations peut s’avérer très rapidement indispensable.

En effet, utilisé en amont dans des études prévisionnelles de doses individuelles et collectives, ils permettent d’aider à évaluer les niveaux d’expositions des personnels appelés à effectuer les tâches qui font l’objet de l’analyse.

De la même façon, avant toute validation expérimentale indispensable, ils peuvent proposer des projections de parois de confinement d’un bâtiment (par exemple d’un accélérateur) alors que celui-ci n’est pas encore construit et que seul le cahier des charges a été défini.

C’est donc un moyen qui peut permettre d’appuyer un dossier de demande d’autorisation déposé auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire.

Le contexte :

  • Instruction de demandes d’autorisations auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN)
  • Problématiques liées au démantèlement d’installations ayant manipulé des substances radioactives
  • Quantification de niveaux de rejets d’effluents radioactifs (liquides ou gazeux) d’installations
  • Évaluations prévisionnelles dans divers domaines : dosimétrie, physique des détecteurs, radioprotection

 

Les domaines d’intervention :

  • Apports possibles dans ce domaine : expertise de plusieurs années dans des études de ce type par les divers intervenants du réseau compétents en la matière
  • Calculs de vérification de la continuité de la radioprotection (efficacité de blindages existants ou à définir)
  • Obtention de cartographies de débits d’équivalents de doses avec facteurs de sûreté cohérents avec les préconisations de la Commission Internationale de Protection Radiologique pour des installations plus ou moins complexes (type local de stockage de source, accélérateur de particules)
  • Réalisation d’études en appui à des demandes spécifiques de l’ASN concernant des dossiers d’autorisations
  • Calculs d’activation neutronique et photonique pour des installations à démanteler, études de rejets d’effluents
  • Tous domaines pouvant nécessiter une étude de simulation en appui à des mesures réelles : dosimétrie, physique des détecteurs, etc.

Réponses de dosimètres passifs à diverses configurations d’irradiations

Le but de cette étude était de vérifier des résultats expérimentaux fournis par les fabricants des dosimètres passifs de type RPL et TLD utilisés par le service de dosimétrie de l’IPN d’Orsay : http://ipnweb.in2p3.fr/dosim/platech.html Pour cela, il a fallu reproduire avec le plus de précisions possible les objets qui sont de très petite taille ainsi que les épaisseurs de matériaux significatifs (pour les différentes plages destinées à renseigner sur l’énergie lors de la lecture des dosimètres) pour (...)

Lire la suite

Irradiation de dosimètres neutrons à l’aide d’une source AmBe

Les buts de cette étude : Validation des parois de confinement de la cellule d’irradiation Le spectre parvenant au dosimètre à irradier (à 40 cm de la source) est-il déformé par rapport à celui émis par la source entre 40 keV et 12 MeV ? Comparer les spectres de neutrons d’une source d’américium béryllium tel que défini par la norme applicable au domaine et celui simulé par le code de (...)

Lire la suite

Utilisation du code FLUKA à des fins de radioprotection / dosimétrie

FLUKA est un code de type Monte-Carlo développé par le CERN et l’INFN de Milan. Il transporte divers types de particules à toutes énergies. Il permet de nombreuses applications en radioprotection, évaluations de doses, validation de parois de confinement (blindage), dosimétrie, calculs d’activation résiduelle, production de radionucléides, irradiation de composants, etc. Les conditions de réalisation d’une étude dans des bonnes conditions sont les suivantes : Bonne description de la situation : plans, (...)

Lire la suite

Études autour des installations d’accélérateurs de l’IPN d’Orsay

Toujours dans l’objectif d’appuyer un dossier de demande d’utilisation auprès de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN), diverses simulations ont été entreprises afin de prévoir, comparer à différents calculs ou mesures effectués concernant entres autres, pour le Linac : La production de radionucléides par photofission du carbure d’uranium L’activation de divers matériaux constituant l’ensemble cible-source (enceinte à vide en aluminium, four en tantale, pièces en graphite), de l’air ambiant autour de (...)

Lire la suite

Validation de parois de confinement d’une installation de générateur de neutrons pulsés

À la demande de l’Autorité de Sûreté Nucléaire (ASN) locale et en complément de la cartographie de mesures réelles effectuée par un organisme agréé pour les contrôles externes de radioprotection (OARP), il nous a été demandé d’effectuer une validation de parois de confinement de cette installation qui produit des neutrons de 14 MeV générés par réaction à partir d’une source de tritium. La simulation à partir de la situation réelle a mis en évidence des failles dans le blindage entraînant çà et là en zone non (...)

Lire la suite


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9