Retour haut de page

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Séminaires

« mai 2017 »
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31 1 2 3 4

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Physique et Radiochimie de l’energie Nucléaire > Physique de l’aval du cycle et de la spallation

Physique de l’aval du cycle et de la spallation

Le groupe "Physique de l’Aval du Cycle et de la Spallation" est engagé dans une grande variété d’activités allant des recherches fondamentales en physique et chimie nucléaire jusqu’à l’étude de scénarios énergétiques à l’échelle mondiale. Cela inclut l’étude des options futures possibles pour l’énergie nucléaire comme le traitement innovant des déchets nucléaires et la transmutation, de nouveaux concepts de réacteurs et/ou de combustibles ; mais aussi des mesures d’observables physiques qui font progresser la compréhension des phénomènes physiques et permettent d’accroître la précision des simulations.

Les activités expérimentales actuelles sont principalement liées à l’étude du phénomène de fission nucléaire : mesure de sections efficaces de fission induite par neutrons, de taux de production de fragments de fission, d’énergie libérée sous forme de rayons gamma. Ces résultats ont un intérêt scientifique intrinsèque pour notre compréhension de ce phénomène très complexe, et contribuent de plus à alimenter des bases de données qui sont un élément-clé des simulations de réacteurs. Des études sur la chimie des actinides, notamment le Protactinium, sont également entreprises.

Les activités de simulation comprennent la simulation de systèmes innovants utilisant des combustibles au Thorium et leur comparaison à des combustibles Uranium, que ce soit en cycle thermique ou rapide, avec ou sans recyclage des actinides. Ces systèmes peuvent ensuite devenir des éléments dans des études de scénarios complets. Des analyses de sensibilité de ces simulations aux incertitudes des bases de données sont également menées.

Pour soutenir ces activités, les membres du groupe PACS sont des responsables ou des contributeurs clé de plusieurs installations et projets : l’installation n_TOF au CERN, le spectromètre SOFIA à GSI, l’installation LICORNE au TANDEM-ALTO d’Orsay, le logiciel de simulation MURE. Le groupe est également à la tête de la plate-forme CACAO, dédiée aux cibles radioactives destinées aux expériences.


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9