Retour haut de page

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Séminaires

« octobre 2017 »
L M M J V S D
25 26 27 28 29 30 1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31 1 2 3 4 5

Accueil du site > Nouvelles scientifiques

Nouvelles scientifiques

Pages-1-2-3-

Vignette une

Des noyaux légers révèlent leur sous-structure en particules alpha

B. Borderie, G. Ademard, M.F. Rivet

La fragmentation de projectiles dans la réaction 40Ca + 12C à une énergie de bombardement de 25 MeV par nucléon a été utilisée pour produire des sources d’émission de particules alpha. A partir d’une sélection rigoureuse de ces sources grâce à une détection complète et par comparaisons avec des modèles de désexcitation séquentielle et simultanée, le phénomène de clustering alpha a été mis en évidence pour des noyaux excités de 16O, 20Ne et (...)

Lire la suite


Vignette une

Tomographie du proton au Jefferson Lab

L’étude de le structure interne du nucléon est l’un des plus importants défis de la recherche actuelle en physique hadronique. Depuis une quinzaine d’années le groupe PHEN à l’IPNO effectue des recherches auprès du Jefferson Lab (JLab, USA), en particulier à travers des mesures de diffusion Compton profondément virtuelle ("DVCS") (ep→e′p′γ), qui permettent d’accéder aux Distributions de Partons Généralisées ("GPD") du nucléon. Le formalisme des GPDs procure une description universelle de la structure du (...)

Lire la suite


Première réussie pour le démonstrateur du détecteur ACTAR TPC sur le site ALTO d’Orsay

Le démonstrateur du détecteur Active Target and Time Projection Chamber (ACTAR TPC), développé par des équipes du CNRS et du CEA, a permis d’observer en direct pour la première fois la dissociation de noyaux de carbone-12 de faible énergie en trois particules alpha. Cette observation a été réalisée grâce à une chambre à projection temporelle (TPC) faisant à la fois office de cible et de détecteur ("cible active"), lors d’une expérience effectuée à Orsay auprès de (...)

Lire la suite


Vignette une

Andromède : Tests de validation réussis, en route pour Orsay !

La première tranche du projet Andromède (ANR-10-EQPX-23) se termine avec la réception seconde quinzaine de mars de l’accélérateur de type Van de Graaff construit par NEC (National Electrostatics Corporation à Middleton, Wisconsin USA). Les tests à Middleton ont été concluants : la tension du terminal a atteint 4.160 MV. La tension de 4 MV a été maintenue pendant 15 heures sans problèmes sous une pression de 6.5 bars de SF6. (...)

Lire la suite


Magnétisme d’un noyau auto-conjugué

Dans les noyaux auto-conjugués (N = Z) les protons et les neutrons occupent la même orbite. Par conséquent, en première approximation, le facteur gyromagnétique (facteur g) de leurs premiers états excités est censé être égal à 0.5. En prenant en considération d’autres effets plus fins comme par exemple les mélanges de configurations, les effets d’échanges de méson et de mélange d’isospin, les (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9