Retour haut de page

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Physique & technologie des accelérateurs > Linacs supras haute intensité > Autres activités linacs fort courant > Le projet EURISOL

Le projet EURISOL

Le projet EURISOL prévoit de devenir une installation de production d’ions exotiques de nouvelle génération, avec des intensités plusieurs ordres de grandeur au-dessus des installations actuelles. Basée sur le concept ISOL (Isotope Separation On-Line), une telle installation pourrait permettre d’explorer la « terra incognita » de la carte des noyaux.

eurisol

Le concept d’EURISOL consiste en un accélérateur linéaire supraconducteur fournissant des protons d’énergie 1 GeV et une puissance faisceau moyenne de 5 MW. EURISOL sera aussi capable d’accélérer des deutons, des Helium 3 et des ions jusqu’à la masse 40. Les faisceaux vont collisionner simultanément avec deux types de cibles, soit directement ou après conversion des protons en neutrons. Les noyaux instables produits se diffuseront hors de la cible, seront ionisés et sélectionnés et pourront être directement utilisés à basse énergie ou réaccélérés par un autre accélérateur linéaire jusqu’à des énergies de 150 MeV par nucléon de façon à induire des réactions nucléaires.

Outre les activités de R&D sur les ensembles cible-source nécessaire à la production des ions radioactifs, la Division Accélérateurs est aussi impliquée dans les domaines suivantes :

  • conception de l’accélérateur linéaire principal,
  • conception de l’accélérateur linéaire pour la post-accélération,
  • R&D sur les cavités accélératrices supraconductrices de type Elliptique et de type Spoke. Un prototype d’une telle cavité Spoke à 4 gaps accélérateurs (352 MHz, β = 0.3) a d’ailleurs été récemment développé à l’IPN Orsay dans le cadre du projet "EURISOL Design Study" (cf. photo ci-dessous).

3-spoke

 

Quelques publications IPNO sur EURISOL...

EURISOL Design Study Final Report, 2009

Beam dynamics studies on the EURISOL driver accelerator, Proc. LINAC 2008

Spoke cavity developments for the EURISOL driver, Proc. LINAC 2006

Development of spoke cavities for the EURISOL and EUROTRANS projects, Proc. SRF 2005

The EURISOL report, 2003

High-intensity driver accelerators for EURISOL, Proc. EPAC 2002


Contact : Sébastien BOUSSON


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9