Retour haut de page

Accueil du site > Actualités > L’IPN d’Orsay concourt à la première spectroscopie du 79Cu effectuée avec succès à Riken

L’IPN d’Orsay concourt à la première spectroscopie du 79Cu effectuée avec succès à Riken

D’importants réarrangements de la structure nucléaire ont été observés ces dernières années pour certains noyaux loin de la vallée de stabilité, menant à des nombres magiques parfois différents de ceux des noyaux stables. Le noyau 78Ni, avec 28 protons et 50 neutrons, est la pierre angulaire de la structure nucléaire ; il est l’un des noyaux les plus exotiques avec deux nombres magiques. L’étude de son proton-voisin 79Cu permet de comprendre le mouvement d’un seul proton autour du 78Ni et constitue donc un outil puissant pour explorer le caractère magique du 78Ni. Louis Olivier, ex-doctorant de l’IPN d’Orsay dont la thèse a été soutenue en septembre, et une équipe de chercheurs ont effectué la première spectroscopie du 79Cu à Riken. Les résultats montrent que le noyau 79Cu peut être décrit de manière simple en termes de proton de valence à l’extérieur d’un noyau de 78Ni, ce qui fournit une preuve du caractère magique de ce dernier. Ces résultats viennent d’être publiés dans Physical Review Letters.

Phys. Rev. Lett. 119, 192501 (2017), publié le 6 Novembre 2017

https://journals.aps.org/prl/abstract/10.1103/PhysRevLett.119.192501


PDF - 36.6 ko

En savoir plus


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9