Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants > Fonctionnelles de la densité effectives au-delà du champ moyen

Fonctionnelles de la densité effectives au-delà du champ moyen


Cette revue relie les développements historiques qui ont défini ce qu’on appelle aujourd’hui l’ « energy-density functional (EDF) » nucléaire à un certain nombre de travaux plus récents visant à introduire une nouvelle génération de fonctionnelles pour les systèmes à N corps nucléaires. Une première étape de ces études récentes a été consacrée en particulier à la conception et à la construction de nouvelles fonctionnelles, avec l’objectif de les utiliser dans des modèles théoriques sophistiqués, adaptés pour décrire des corrélations complexes en allant au-delà de l’approximation de champ moyen.

A partir de ces premiers pas, en puisant dans des techniques et des idées développées pour les théories de champ effectives (EFT), des fonctionnelles inspirées de la EFT et de certains modèles ab initio ont commencé à être proposées et discutées dans la littérature. L’objectif de ces travaux pionniers est de réduire fortement le caractère empirique des EDF nucléaires et de les relier de manière rigoureuse à la théorie sous-jacente de la QCD. Pour cela, les propriétés des gaz de Fermi à très basse densité ou des systèmes fermioniques à la limite unitaire ont été dans certains cas utilisées pour contraindre de manière non empirique la matière nucléaire composée de neutrons.

Marcella Grasso

Voir en ligne : Prog. Part. Nucl. Phys. 106, 256 (2019)


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9