Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants > An innovative technique to measure the isotope distributions from fission of 238U

Une nouvelle technique ouvre des voies intéressantes pour l’étude de la structure de noyaux exotiques

J.N. Wilson, M. Lebois, L. Qi, et al.

La source directionnelle de neutrons rapides LICORNE à été couplée au spectromètre Ge de haute efficacité MINIBALL afin d’étudier les noyaux riches en neutrons produits dans la réaction 238U(n,f), induite par des neutrons rapides proches du seuil de réaction ( 2 MeV). Il s’agit d’une nouvelle technique qui ouvre des voies intéressantes pour l’étude de la structure de ces noyaux exotiques. Dans cette expérience, la détection des gammas émis par les fragments de fission chauds ont permis, pour la première fois, la mesure des taux de production de 40 noyaux pairs-pairs. Ces taux de productions sont globalement en accords (écarts inférieurs à 20-30%) avec les modèles théoriques et les évaluations. Cependant, pour la pair Sn/Mo des écarts jusqu’à 600% ont pu être observés. Cela suggère que les effets de couche sphériques dans la fission disparaissent plus rapidement avec l’énergie d’excitation que ce qui est supposé pour le moment. Nos résultats n’ont pas que des implications pour la physique des réacteurs, mais sont aussi essentiels pour la compréhension de l’anomalie anti-neutrinos mesurés dans plusieurs expériences à courtes distances de réacteurs.

Voir en ligne : Anomalies in the Charge Yields of Fission Fragments from the 238U(n,f) Reaction - Phys. Rev. Lett. 118, 222501 (2017)


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9