Retour haut de page

Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Séminaires

« mars 2017 »
L M M J V S D
27 28 1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31 1 2

Accueil du site > Activités scientifiques et techniques > Division Instrumentation et Informatique > R&D Détecteurs > Projets du service RDD > Agat

AGAT

 

Collision de haute vitesse entre des agrégats ou des molécules et des atomes au Tandem

AGAT :

Fig 1 : Reconnaissance de forme

Fig 2 : Photo d’AGAT

Fig 3 : Vue éclatée d’AGAT

Le multi-détecteur AGAT est en service sur la ligne 520 du Tandem d’Orsay depuis 1995. C’est un outil au service des collisions AGrégat- ATome dans le régime des hautes vitesses.
Le service R&D Détecteurs (RDD) de l’IPN a conçu et réalisé l’assemblage des détecteurs siliciums avec leurs préamplificateurs de courant, ces derniers ayant été réalisés par le SEP. Grâce à cela, les techniques modernes de reconnaissance de formes sont maintenant utilisées en routine sur cette expérience (Fig 1).
Le RDD a également implanté sur la ligne expérimentale une caméra CCD pour Rayon X, utilisée de façon originale comme un détecteur silicium pixélisé pour des « ions lourds »(Fig 2).

Le service a conçu d’une part un système de positionnement d’une cible de carbone en amont de la CCD. La distance entre la cible de carbone et la CCD est réglable de 0.5 à 5mm, ce réglage s’effectuant depuis l’extérieur sans remise à l’air de la chambre de détection. La précision du positionnement est meilleure que 0.1mm grâce à une table de positionnement « un axe ».
D’autre part, le RDD a étudié l’implantation de l’ensemble sur l’expérience AGAT au Tandem. La chambre contenant le système caméra + cible est positionnée dans l’axe du faisceau de la ligne 520 à l’arrière de la chambre de détection. Son positionnement selon cet axe peut varier d’environ 1m au moyen de tubes démontables. La sortie à l’arrière de la chambre de détection AGAT est équipée d’une vanne tiroir. Un système de positionnement précis type « table deux axes » permet de régler la position dans le plan transverse au faisceau. La précision est mieux que 5/100. Les commandes des mouvements sont manuelles avec une lecture de type « Palmer ». Ce réglage étant peu fréquent, un blocage du mouvement est prévu pour éviter les mauvaises manipulations (Fig 3).

Contact : B. Génolini

Publications et rapports : M. Chabot et al., Detection of atomic and molecular mega-electron-volt projectiles using an x-ray charged coupled device camera , Nuclear Instruments and Methods B 197 (2011) 155-164, doi:10.1063/1.3640411

Liens relatifs au projet : L’expérience AGAT au Tandem.


 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9