Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants

Actualités et Faits Marquants

Pages-1-...-3-4-5-6-7-8-9-10-11-12-

Un noyau qui "respire "

L’IPN d’Orsay en collaboration avec le LPC de Caen a mesuré pour la première fois un mode dit "de respiration" dans un noyau instable riche en neutrons (68Ni). Les chercheurs impliqués dans l’expérience réalisée au GANIL ont également observé une respiration à plus faible fréquence, prédite par les théoriciens, mais jusqu’alors jamais observée.

Lire la suite


Faical azaiez est elu membre de l’Academia Europaea

Faiçal Azaiez, directeur de l’Institut de Physique Nucléaire d’Orsay, a été élu le 16 juillet 2014 membre de l’Academia Europaea. Cette association non gouvernementale créée en 1988 regroupe 2800 personnalités de 43 pays, pour la plupart européens, qui ont pour objectif de promouvoir l’éducation et la recherche. Tout comme Sydney Galès et Alex Mueller déjà membres de cette prestigieuse institution, Faiçal Azaiez rejoint la section Physique et Sciences de l’ingénieur de l’Academia (...)

Lire la suite


Masterclasse à l’IPN : une première !

Le 4 avril dernier, l’IPN d’Orsay a reçu pour la première fois une classe de lycéens de 1ere et Terminale S dans le cadre des "masterclasses" pilotées par le CERN, le réseau européen Eppog et relayées en France par l’IN2P3. Cette journée de stage exceptionnelle pour ces jeunes venus de loin (Lycée Chateaubriand de Combourg en Ille et Vilaine) a démarré par une présentation rapide générale du laboratoire, puis par une visite de la plate-forme Supratech qui a permis de leur (...)

Lire la suite


Et de 4 !...

"Prof" le quatrième cryomodule de la série des 7 destinés à équiper l’accélérateur LINAG deSPIRAL2 est arrivé àGANIL fin janvier. Il rejoint ses frères,"Simplet", "Timide" et "Atchoum" et complète ainsi la famille de cryomodules de type B qui ont été jusqu’ici testés et validés dans les temps et avec succès par l’IPN d’Orsay.

Lire la suite


Recherche de photons lourds au laboratoire Jefferson

L’expérience HPS (Heavy Photon Search) au laboratoire Jefferson (États-Unis) a pour but de rechercher un nouveau boson vecteur massif (appelé photon lourd ou photon sombre) ayant une masse entre 20 MeV à 1000 MeV. L’existence d’une telle particule serait liée à une symétrie U(1) supplémentaire dans la nature, elle interagirait alors naturellement, mais de manière fortement réduite, avec la charge électrique classique. En effet, pour comprendre la nature de la matière et de l’énergie noires (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9