Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants

Actualités et Faits Marquants

Pages-1-...-2-3-4-5-6-7-8-9-10-11-

SPIRAL2 : livraison du dernier cryomodule série B

Le 7ème et dernier cryomodule B, nommé "Dormeur", est arrivé au GANIL jeudi 19 mars. Cette dernière livraison clôt une aventure débutée à l’IPN d’Orsay il y a près de 10 ans par les équipes de la division accélérateurs ; elle permet ainsi de continuer l’installation de l’accélérateur dans le tunnel débutée en novembre 2014 par la mise en place du tout premier cryomodule de la série. L’IPN d’Orsay peut fêter maintenant la réussite du travail et de (...)

Lire la suite


Magnétisme d’un noyau auto-conjugué

Dans les noyaux auto-conjugués (N = Z) les protons et les neutrons occupent la même orbite. Par conséquent, en première approximation, le facteur gyromagnétique (facteur g) de leurs premiers états excités est censé être égal à 0.5. En prenant en considération d’autres effets plus fins comme par exemple les mélanges de configurations, les effets d’échanges de méson et de mélange d’isospin, les (...)

Lire la suite


Sébastien Bousson, médaille de cristal 2015 CNRS

Sébastien Bousson, ingénieur à l’IPN d’Orsay, est lauréat de la médaille de cristal 2015 du CNRS. Expert reconnu à l’échelle internationale dans le domaine des accélérateurs supraconducteurs, S. Bousson a été le maitre d’œuvre puis le responsable pendant plusieurs années de la plateforme technologique de recherche et développement sur les cavités accélératrices supraconductrices SUPRATech. Il a eu également la charge de coordonner des lots de travaux au sein de programmes Européens notamment EURISOL et TIARA. (...)

Lire la suite


Zaida Conesa del Valle, médaille de bronze 2015 CNRS

Zaida Conesa del Valle, chercheuse à l’IPN d’Orsay, a obtenu la médaille de bronze 2015 du CNRS en récompense de ses travaux sur l’expérience ALICE du LHC au CERN. Zaida Conesa del Valle a rejoint l’IPN en 2013 après avoir été notamment "research fellow" au CERN. Elle est une spécialiste internationalement reconnue de la production de charme dans les collisions d’ions lourds ultra relativistes, et a été nommée récemment co-responsable de la physique des saveurs lourdes pour l’expérience ALICE. Outre ses (...)

Lire la suite


Le système solaire primitif contenait des traces d’explosion de supernovae

Grâce aux observations récentes de la sonde Voyager et à des simulations numériques, il a été montré que les noyaux radioactifs de 10Be contenus dans les premiers solides du système solaire ont pu être produits à la suite de l’explosion d’une ou plusieurs étoiles massives précédant la formation de ce dernier. Ces travaux, publiés dans Astrophysical Journal, renforcent l’hypothèse selon laquelle la formation du système solaire aurait eu lieu dans des conditions peu communes au sein de la Voie lactée. lien (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9