Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants

Actualités et Faits Marquants

Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-9-...-13-

Vignette une

Marie Curie, les femmes et la science, d’hier à aujourd’hui

Dans le cadre de la conférence grand public qui s’est déroulée au CERN le 29 juin dernier, retrouvez les présentations et interviews d’Hélène Langevin. A voir également : Le jour où j’ai rencontré la petite-fille de Marie Curie Photo : © graine de genie graine de citoyen 2017 Vidéo : © 2017 CERN

Lire la suite


Vignette une

L’IPN d’Orsay participe à la première spectroscopie des isotopes très riches en neutrons 98,100Kr mettant en évidence des formes en compétition au sein de ces noyaux.

L’IPN d’Orsay participe à la première spectroscopie des isotopes très riches en neutrons 98,100Kr mettant en évidence des formes en compétition au sein de ces noyaux. Une étude réalisée à RIKEN au Japon par une collaboration internationale menée par des chercheurs de l’IPN d’Orsay, du CEA et de RIKEN a montré qu’à basse énergie d’excitation du noyau de 98Kr, deux configurations différentes coexistent à des énergies très proches. De plus, lorsqu’on leur ajoute des neutrons, les isotopes de cette chaîne (...)

Lire la suite


Vignette une

Une nouvelle technique ouvre des voies intéressantes pour l’étude de la structure de noyaux exotiques

J.N. Wilson, M. Lebois, L. Qi, et al.

La source directionnelle de neutrons rapides LICORNE à été couplée au spectromètre Ge de haute efficacité MINIBALL afin d’étudier les noyaux riches en neutrons produits dans la réaction 238U(n,f), induite par des neutrons rapides proches du seuil de réaction ( 2 MeV). Il s’agit d’une nouvelle technique qui ouvre des voies intéressantes pour l’étude de la structure de ces noyaux exotiques. Dans cette expérience, la détection des gammas (...)

Lire la suite


Vignette une

description microscopique de la fission spontanée du noyau 258Fm

Y. Tanimura, D. Lacroix and S. Ayik

La description microscopique de la fission est l’un des challenges actuels de la physique nucléaire théorique. La complexité de ce processus provient de la nécessité de décrire simultanément les aspects quantiques liés aux nucléons, ceux liés aux degrés de liberté collectifs ainsi que la supraconductivité nucléaire. Une nouvelle théorie a été proposée récemment dans le groupe de physique théorique de l’IPN d’Orsay. Dans cette approche, les effets quantiques dans l’espace (...)

Lire la suite


Vignette une

Des poussières interstellaires soumises au rayonnement cosmique : l’IPN participe à une simulation expérimentale de l’éjection de molécules carbonées par les grains interstellaires.

Les poussières interstellaires jouent un rôle essentiel dans l’équilibre radiatif des galaxies et naturellement dans l’apparence du ciel. Résultant de la condensation des gaz expulsés par les étoiles, elles sont de petits grains solides (composés essentiellement de carbone, d’oxygène, de silicium et de fer) dont les dimensions sont inférieures à un millionième de mètre. Une équipe de recherche multidisciplinaire* a caractérisé en laboratoire les effets des rayons cosmiques lourds sur le changement (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9