Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants

Actualités et Faits Marquants

Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-9-...-12-

Vignette une

description microscopique de la fission spontanée du noyau 258Fm

Y. Tanimura, D. Lacroix and S. Ayik

La description microscopique de la fission est l’un des challenges actuels de la physique nucléaire théorique. La complexité de ce processus provient de la nécessité de décrire simultanément les aspects quantiques liés aux nucléons, ceux liés aux degrés de liberté collectifs ainsi que la supraconductivité nucléaire. Une nouvelle théorie a été proposée récemment dans le groupe de physique théorique de l’IPN d’Orsay. Dans cette approche, les effets quantiques dans l’espace (...)

Lire la suite


Vignette une

Des poussières interstellaires soumises au rayonnement cosmique : l’IPN participe à une simulation expérimentale de l’éjection de molécules carbonées par les grains interstellaires.

Les poussières interstellaires jouent un rôle essentiel dans l’équilibre radiatif des galaxies et naturellement dans l’apparence du ciel. Résultant de la condensation des gaz expulsés par les étoiles, elles sont de petits grains solides (composés essentiellement de carbone, d’oxygène, de silicium et de fer) dont les dimensions sont inférieures à un millionième de mètre. Une équipe de recherche multidisciplinaire* a caractérisé en laboratoire les effets des rayons cosmiques lourds sur le changement (...)

Lire la suite


Vignette une

La spectroscopie laser des éléments les plus lourds dans un jet supersonique : l’IPN d’Orsay participe à une nouvelle technique expérimentale testée avec succès à IKS (Louvain)*

L’ionisation laser résonnante, c’est-à-dire la technique qui consiste à ioniser un atome par faisceau laser, ainsi que la spectroscopie laser, qui permet de déterminer la structure hyperfine des atomes, sont des techniques largement utilisées sur les installations qui produisent des faisceaux d’ions radioactifs. Ces méthodes permettent de produire des noyaux exotiques tout en mesurant leurs forme, taille et spin ainsi que les moments multipolaires électromagnétiques. Cependant, il reste difficile (...)

Lire la suite


Vignette une

IGLEX : fin du chantier

L’IGLEX a été décidé entre les deux laboratoires, IPN d’Orsay et LAL, dans le cadre du plan vallée en 2012. Il s’agissait de créer un centre pluridisciplinaire autour des deux EQUIPEX ANDROMEDE et THOMX portés par ces deux laboratoires. Ce centre (nommé Igloo) est situé au bâtiment 209 et est doté de salles attenantes (D1 et D2 dans un premier temps). L’analyse des besoins (en fluide, puissance électrique, refroidissement, protection radiologique) ainsi que la rédaction du cahier des charges de cette (...)

Lire la suite


Vignette une

Nouveau record pour les cavités accélératrices « spoke » pour le projet ESS (European Spallation Source).

Dans le cadre de la contribution de la France à la construction de la future source de neutron de spallation ESS (European Spallation Source), l’IPNO a notamment en charge la conception et la construction de la section d’énergie intermédiaire (entre 90 et 220 MeV) de l’accélérateur de protons. Cette section est basée sur des cavités accélératrices supraconductrices spécifiques, appelées « spoke », et ESS sera le premier accélérateur au monde à mettre en œuvre à grande échelle ce type de structure (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9