Retour haut de page

Accueil du site > Actualités et Faits Marquants

Actualités et Faits Marquants

Pages-1-2-3-4-5-6-7-8-9-...-14-

Vignette une

Une avancée dans l’étude des réactions thermonucléaires, source d’énergie des étoiles et du soleil !

Dans une étude utilisant des méthodes ab initio et interactions fondamentales entre protons et neutrons, nous avons pu vérifier une hypothèse de travail vieille de 50 ans permettant d’améliorer le rendement des réacteurs thermonucléaires du futur. Maîtriser l’énergie des étoiles est une quête qui se passe entre autres à ITER, en France. On s’y est donné pour but de générer de l’énergie à partir de la fusion du deutérium (D) et tritium (T). Les propriétés de l’infiniment petit peuvent être exploitées ; ainsi le (...)

Lire la suite


Vignette une

Un record de production de faisceaux radioactifs ultra-purs par source d’ions laser est obtenu à ALTO

Pour pousser les études de structure des noyaux exotiques de plus en plus loin de la stabilité, il est nécessaire de recourir à des techniques de purification de plus en plus élaborées. Pour ces études, les noyaux de très faibles de durées de vie d’intérêt sont en effet issus de voies de réactions nucléaires très minoritaires. Il est nécessaire de les isoler des autres noyaux produits afin d’atteindre un rapport signal sur fond permettant leur identification sans ambiguïté et d’obtenir les signaux de (...)

Lire la suite


Vignette une

Traitement thermique des cavités ESS : un nouveau procédé testé et réussi à l’IPN

La division accélérateur a développé dans le cadre d’ESS un four dédié au traitement thermique à haute température (jusqu’à 1400°C) sous vide (10-6 mbar) des cavités radiofréquence supraconductrices en niobium. Ce four, qualifié avec succès en Mai 2016, permet grâce à ce recuit, de diminuer sensiblement le taux d’hydrogène interstitiel dans le niobium. Fig. 1 Insertion des cavités dans le four : a) cavité spoke ESS, b) cavité haut beta ESS Tous les traitements thermiques effectués à ce jour (plus de 15), à (...)

Lire la suite


Vignette une

L’équipe GRIT teste avec succès sur ALTO de nouvelles méthodes de discrimination des particules de masse 3

L’identification des noyaux de masse 3 de basse énergie est cruciale pour l’étude de la structure nucléaire par réactions de transfert. Par exemple, les transferts d’une particule telles que (d,3He) et (d,t) permettent d’étudier en détail les orbitales des protons et des neutrons respectivement. Un article récemment publié dans le journal NIMA, Nuclear Instruments and Methods in Physics Research vol.908, présente les méthodes actuelles de détection : le temps de vol des noyaux, couramment utilisé, ne (...)

Lire la suite


Vignette une

L’IPN d’Orsay fait la promotion d’ALTO à la conférence RADECS 2018

Dans son objectif d’ouverture de la plateforme ALTO aux prestations extérieures, notre laboratoire a participé cette année à la plus grande conférence sur les effets des irradiations sur les composants et systèmes RADECS (RADiation Effects on Components and Systems). Cet événement a réuni du 16 au 21 septembre à Göteborg plus de 500 participants, dont les principaux acteurs de l’aéronautique et du spatial. Nos collègues d’ALTO y ont tenu un stand d’exposition pour présenter des offres de prestations (...)

Lire la suite



 

IPN

Institut de Physique Nucléaire Orsay - 15 rue Georges CLEMENCEAU - 91406 ORSAY (FRANCE)
UMR 8608 - CNRS/IN2P3

Ce site est optimisé pour les navigateurs suivants Firefox, Chrome, Internet explore 9